vendredi 2 août 2013

Aquarelles illustrant "Une autre Histoire de Séléné..." (Année 2011/2012) -7-







Chapitre 6 : Une douloureuse réalité


Atys l'enfant de l'amour s'est envolé à jamais

La douleur de Séléné et de Son Amant bien aimé fut incommensurable.. 

6 commentaires:

  1. Pour apaiser sa douleur, pour oublier , les soirs de nostalgie Séléné sortait son violon et jouait bien tard dans la nuit.Les mélodies se succédaient et ne se ressemblaient pas. Son répertoire épuisé, elle improvisait, envoyant vers les étoiles ses notes au hasard de son inspiration.
    Bonne soirée Latil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Bien vu Latil... Merci... heureusement que la musique est là... Bonne soirée

      Supprimer
  2. wouw, bravo Fanfan
    oui la musique est un besoin.
    bisous

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui ma violoniste préférée.. bon dimanche. bisous

      Supprimer
  3. Quand la musique est bonne..on sent la fougue de la violoniste!
    Bravo Fanfan, bisous et belle et douce soirée.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Fougue décuplée par la douleur... seule la musique peut l'apaiser... Merci Adam d'être là. Bisous

      Supprimer