dimanche 6 avril 2014

Un peu de Musique



Dans la lignée des rares femmes compositrices du 19ème siècle

Cécile Chaminade (1857 - 1944)
pianiste compositrice française.

Elle a reçu une formation musicale privée avec Le Coreppey pour le piano et Savard pour l'harmonie, son père refusant qu'elle suive les cours du Conservatoire de Paris.

En 1877, profitant de l'absence de son père, elle s'est produite pour la première fois en public lors d'une séance de musique de chambre, avec succès.

En 1878, premier concert consacré à ses oeuvres.

Après plusieurs triomphes, elle fut considérée en tant que pianiste et compositrice hors-pair lors de son opéra-comique "La Sévillane" en 1882.

Bizet voisin de la famille la surnommait son "petit Mozart".

Elle composa des morceaux pour orchestre et des pièces pour piano, un ballet "Callirhoé" en 1888 qui fut même joué à New-York. Suivront sa symphonie lyrique pour choeur et orchestre "Les Amazones" et son Concertstuck op. 40.

Elle voyagera à travers l'Europe et dans le monde entier. Elle était particulièrement appréciée en Angleterre. La Reine Victoria l'invitera à séjourner à Windsor. Franklin Roosevelt l'invitera à sa table lors de ses passages aux Etats-Unis.

Lorsque la guerre éclate en 1914, elle prend la direction d'un hôpital et abandonne la musique jusqu'à sa mort en 1944.

OUVREZ GRAND VOS OREILLES : 





12 commentaires:

  1. je ne connaissais pas,
    ça me fait penser à du Debussy
    merci Fanfan, bon dimanche, bisous

    RépondreSupprimer
  2. Salut Fanfan ,je t'avoue que je ne la connaissais pas mais je le regrette après avoir écouté ce morceau ,qui me fait penser à differents compositeurs sans pouvoir en choisir un pour la comparaison
    bonne soirée bise

    RépondreSupprimer
  3. J'avoue ne pas la connaître mais voilà qui est chose faite... C'est beau fanfan.... merci à toi... Bises du soir, jill

    RépondreSupprimer
  4. Bonjour, j'ai écouté avec grand plaisir ! A l'époque c'était dur pour une femme de percer et elle devait lutter 2 fois plus qu'un homme. BOn lundi, bisous

    RépondreSupprimer
  5. Je ne la connaissais pas mais cette symphonie me parait très harmonieuse ... merci de me l'avoir fait apprécier ...

    RépondreSupprimer
  6. Merci Je ne connaissais pas Bisous ANNIE

    RépondreSupprimer
  7. Bonsoir Fanfan. Ben oui, faut pas s'étonner, il y a peu de femmes qui composent. Plus nombreuses sont les intransigeantes, surtout celles qui connaissent la musique. D'accord, il y a aussi les typographes, tu sais, les femmes qui impriment. Grosses bises du sale gosse.

    RépondreSupprimer
  8. Je ne connaissais pas , mais c'est une belle découverte
    Une femme qui joue de la flûte, qui fait office de premier violon en quelque sorte,
    Je me trompe ?
    Bises fanfan.. Tu pouponnes ta princesse ?
    Justine

    RépondreSupprimer
  9. Je ne connaissais pas non mais grâce à toi c'est fait !!!! Elle était belle cette dame .... Bisous ma Fanfan

    RépondreSupprimer
  10. salut
    malgré que je sois rocker j'aime bien la musique classique
    bonne journée

    RépondreSupprimer
  11. Comme les autres, je découvre, et c est fort harmonieux cette musique. La flûte traversière, cela me fait penser a l eau qui coule sur les pierres dans un ruisseau de montagne. Je ne comprend pas bien pourquoi elle a finit sa vie à diriger un hôpital et cela pendant 30 ans. Quelque chose m échappe.
    Bonne soirée Fanfan
    Latil

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Juste la guerre et ses horreurs... je crois...

      Supprimer