samedi 15 novembre 2014

Un peu de Musique : Ludwig Van Beethoven


L'un de mes compositeurs préférés :

Ludwig van Beethoven (1770 - 1827)

Je n'ai donc pas pu résister lorsque j'ai découvert le tableau de Sigmund Walter Hampel intitulé "Allegory of the Genius of Beethoven",  j'en ai fait une copie réalisée au crayon aquarelle :


Copie au crayon aquarelle réalisée en 2012 à l'atelier auquel 
je participais depuis 2010 dans mon quartier


Exceptionnellement je n'ai pas fait de biographie de cet immense compositeur.

Je me contente de vous présenter un extrait du manuscrit connu plus tard sous le nom de "Testament d'Heiligenstad" dans lequel Beethoven écrit à ses frères un texte justifiant son attitude de repli :

“Ô vous ! hommes qui me tenez pour haineux, obstiné, ou qui me dites misanthrope, comme vous vous méprenez sur moi. Vous ignorez la cause secrète de ce qui vous semble ainsi, mon cœur et mon caractère inclinaient dès l’enfance au tendre sentiment de la bienveillance, même l’accomplissement de grandes actions, j’y ai toujours été disposé, mais considérez seulement que depuis six ans un état déplorable m’infeste, aggravé par des médecins insensés, et trompé d’année en année dans son espoir d’amélioration. Finalement condamné à la perspective d’un mal durable (dont la guérison peut durer des années ou même être tout à fait impossible), alors que j’étais né avec un tempérament fougueux, plein de vie, prédisposé même aux distractions offertes par la société, j’ai dû tôt m’isoler, mener ma vie dans la solitude, et si j’essayais bien parfois de mettre tout cela de côté, oh ! comme alors j’étais ramené durement à la triste expérience renouvelée de mon ouïe défaillante, et certes je ne pouvais me résigner à dire aux hommes : parlez plus fort, criez, car je suis sourd…”




Pour une meilleure lecture cliquer sur YouTube

13 commentaires:

  1. Texte bien sûr émouvant d'un génie musical devenu sourd. Cruelle infirmité pour un musicien.
    Dr WO

    RépondreSupprimer
  2. Il est des infirmités qui sont un sacré obstacle a une profession... la surmonter, bravo... merci fanfanchatblanc, bises de JB

    RépondreSupprimer
  3. J'aime beaucoup ce Pastel!
    Bravo, bisous Fanfan

    RépondreSupprimer
  4. Jolie illsutration. Cette âme qui sort du piano.

    RépondreSupprimer
  5. Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.

    RépondreSupprimer
  6. Salut Fanfan
    Je pense que tu as bien saisi l'attitude du personnage et on s'attend à entendre les premières notes de
    http://youtu.be/vQVeaIHWWck
    bonne soirée bise (je m'étais trompé dans le précédent commentaire effacé ....

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Tu es tout excusé Anto... cette Moonlight sonata est sublime. Merci à toi. Bisous

      Supprimer
  7. Bonjour
    C'est marrant, mon neveu regardais justement un dessin-animé (les petits Einsteins) où justement une de ses symphonies était joué, mais je ne me rappelle jamais son titre...
    J'aime beaucoup!
    Bisous

    RépondreSupprimer
  8. Bonjour Fanfan, tu l'as bien cerné aussi bien avec ton dessin qu'avec le texte, on le reconnaît bien ! Bon lundi, bisous

    RépondreSupprimer
  9. Bonjour Fanfan,
    Chouette ta nouvelle bannière !
    Cela fait du bien de se déboucher les oreilles de bon matin avec du Beethoven. ;o)
    Bisous souriants et mélodieux

    RépondreSupprimer
  10. Bonjour Fanfan,
    merci, j'ai moi aussi, une profonde admiration pour ce grand musicien...mon morceau préféré c'est la 7ème!
    Bon lundi, je t'embrasse

    RépondreSupprimer
  11. Mon grand père était sourd et s'était retranché du monde; je ne m'en suis guère aperçue, j'était si jeune quand il est mort. Mais la surdité, pour un musicien, c'est un comble du handicap.

    RépondreSupprimer